Evasion fiscale : un Suisse espionnait l’Allemagne pour empêcher les révélations [Revue de presse 05/04]

©Fotolia

Guten Morgen ! Bonjour !

La police allemande a arrêté vendredi dernier un ressortissant suisse – Daniel M. – accusé d’espionner l’Allemagne depuis 2012. L’homme de 54 ans a été retrouvé dans une chambre d’hôtel à Francfort. Selon Die Welt, Daniel M. avait pour mission de pister les investigateurs financiers qui enquêtaient sur les Allemands ayant des comptes en Suisse. La mission était de savoir qui avait mis la main sur des CD qui comprenaient la liste de détenteurs de comptes dans des paradis fiscaux. La Bild rapporte aussi que l’agent est un ancien policier et agent double qui avait déjà espionné la Suisse pour l’Allemagne. Le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie est le plus concerné car il aurait acheté 11 CD avec ces informations. Cependant en mai 2015, l’Allemagne et la Suisse ont signé un accord à horizon 2018 sur l’échange des données bancaires ce qui ne permettra plus d’avoir un compte en Suisse dans le secret. Cela devrait résoudre les problèmes d’espionnage entre les deux pays.  

Prudence face à une éventuelle victoire de Macron

© Pascal Guittet

© Pascal Guittet

L’éditorial du Tagesspiegel, un quotidien de sensibilité de centre-gauche, jette un froid sur la potentielle victoire d’Emmanuel Macron qui pourrait « laisser place à l’embarras ». Il y aura certes un « soulagement » quant à l’élection d’Emmanuel Macron mais rien n’est encore joué et le quotidien invite les Français à être sur leurs gardes quant à la victoire du candidat En Marche ! Avec le Brexit et la victoire de Donald Trump, les dernières élections ont créé la surprise et mieux vaut être prudent face aux sondages. L’éditorial calme aussi les ardeurs des « libéraux triomphants de la victoire de Macron, qui sera critiquée par les élites humiliées par la défaite et qui creusera les inégalités dans la société ». Trop de réjouissances face à sa victoire serait aussi « inappropriée car les valeurs libérales restent en danger, et ni Macron ni Merkel ne peuvent sortir l’Europe de ce malaise ». « On ne sait pas ce qu’il peut faire. Mais chacun sait que les problèmes à régler sont très grands ».

 La folle histoire d’un parachutiste sauvé in extremis au Danemark   

parachutistes

Un désastre a failli se produire à Holstebro, une région au centre du Danemark, quand un parachutiste est resté coincé sous un avion alors qu’il faisait son saut dans les airs. L’homme de 45 ans est resté coincé à un câble sous l’avion, à 2 500 mètres d’altitude. « Dès que son instructeur, qui avait sauté avant lui, a pu prendre contact avec le pilote et les personnes au sol, l’opération de sauvetage a commencé », raconte l’officier Jens Claumarch de la police de la région de Juland-centre et ouest à l’agence Ritzau. L’avion a donc fait des tours dans les airs, suivi par un hélicoptère-ambulance, le parachutiste toujours accroché sous l’appareil. Celui-ci est resté au moins une heure dans les airs ! L’avion a donc atterri le plus lentement possible, trainant le parachutiste sur 200 mètres sur une étendue d’herbe. Le parachutiste est maintenant sain et sauf, n’ayant que quelques égratignures. 

 

Bonne journée.

Toute l'équipe du bureau de Berlin.

Publié par Amaury Guibert / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article