Le régime idéal pour vivre plus longtemps

Des fruits et légumes, du poisson, des céréales complètes... (ANDY CRAWFORD / GETTY IMAGES)

Il s'appelle "AHEI" de son petit nom et augmente sensiblement l'espérance de vie, selon une nouvelle étude fort intéressante, à paraître dans The American Journal of Medicine en mai, et repérée par le Huffington Post ce matin. AHEI est l'acronyme de "Alternative Healthy Eating Index", un régime alimentaire alternatif au régime "occidental", plus sain et élaboré par la prestigieuse université américaine de Harvard (article en anglais). Rien de bien neuf, cependant, sous le soleil : comme le montre cette pyramide, il privilégie les fruits et légumes, les céréales complètes, le poisson et les protéines végétales (soja...), les boissons non sucrées et les graisses insaturées comme l'huile d'olive. ET LE SPORT (cliquez sur l'image pour la voir en grand).

regime

A l'inverse, le régime occidental est riche en viande rouge, en sucre (boissons, viennoiseries...), en fritures, en produits laitiers riches en matières grasses et en céréales raffinées (pain et riz blancs...).

Une étude menée sur 16 ans

Pour prouver (une fois de plus) ses effets néfastes sur la santé de l'homme, des chercheurs de l'Inserm, à Montpellier, ont analysé les résultats du suivi de plus de 5 000 Britanniques (3 775 hommes et 1 575 femmes), âgés de 51 ans en moyenne, entre 1985 et 2009. Ils ont mis en rapport leur alimentation avec leur état de santé au fil des années, jusqu'à la mort de certains.

Résultat, plus le régime alimentaire des participants était éloigné des préceptes du AHEI, plus ces derniers avaient un risque élevé de mort prématurée, d'origine cardiovasculaire ou autre. Outre cette issue fatale, les chercheurs ont démontré, selon le site Science Daily, que ce régime permettait de vieillir dans de meilleures conditions.

Ceci dit, ils ne sont pas nombreux dans ce cas-là... Seuls 4% des participants ont vieilli de "façon idéale" (traduire en bonne santé physique et mentale, sans maladie chronique ni accident cardiovasculaire), une grande majorité (73,2%) ayant vieilli de façon normale (traduire pas très bien). Près de 13% ont eu un accident cardiovasculaire non mortel, 2,8% un accident cardiovasculaire mortel et 7,3% sont morts d'autres causes. Un régime "idéal", donc. Mais pas très réaliste pour l'instant.

A lire aussi