Existe-t-il un menu anti-Alzheimer ?

Les oranges et le chocolat noir auraient des propriétés bénéfiques contre Alzheimer. (NICO DE PAQUALE / FLICKR / GETTY IMAGES)

On sait qu'il existe des aliments "anti-cancer" et l'importance de l'alimentation dans la prévention de la maladie ne divise plus trop la communauté scientifique. J'ai acheté, j'avoue, Cuisiner avec les aliments contre le cancer (Robert Laffont), même si je ne le regarde pas souvent (d'ailleurs, je me le suis fais piquer par mon beau-frère hypocondriaque). En ce qui concerne la maladie d'Alzheimer, dont c'est la Journée mondiale ce vendredi, les livres de recettes préventives n'ont pas encore envahi les rayons des libraires. Mais plusieurs études récentes soulignent l'incidence potentielle de la nutrition sur cette pathologie particulièrement anxiogène.

Fruits, légumes et chocolat = bien

Selon une étude allemande publiée début septembre dans la revue Journal of Alzheimer Disease, les épinards, les carottes, les oranges, les citrons et les abricots seraient les ingrédients d’un repas "idéal" pour protéger de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence. Leurs propriétés antioxydantes permettraient de ralentir la dégénérescence des neurones, comme l'explique le très sérieux Quotidien du médecin. Bon, l'étude a été menée sur 233 patients, un échantillon pas très conséquent.

Autre aliment à favoriser, selon des chercheurs : le chocolat noir. Une étude publiée mi-août dans la revue Hypertension démontre que les "flavonols" du cacao protègent les cellules du cerveau et améliorent la circulation sanguine. Pour information, on trouve des flavonols également dans le thé, le vin rouge, et les pommes.

En revanche, pas besoin de vous gaver d'extraits de gingko biloba. Une étude française, relayée par Slate, vient de démontrer que l'arbre aux quarante écus n'était d'aucune efficacité contre la maladie d'Alzheimer, contrairement à ce qui avait été avancé.

Popcorn industriel et junkfood en général = pas bien

A l'inverse, la junkfood (malbouffe), qui favorise le diabète, pourrait jouer un rôle dans le développement d'Alzheimer. En fait, cette maladie pourrait même s'apparenter à un diabète de type 3, selon des chercheurs de la Brown University (Rhode Island). Ils ont constaté une baisse d'insuline dans le cerveau des patients atteints d'Alzheimer. Ces travaux, publiés au début du mois dans The New Scientist, ont provoqué l'émoi. Selon le Guardian, la maladie d'Alzheimer pourrait ainsi être l'effet le plus catastrophique du régime "à l'Américaine", riche en boissons sucrées, pizzas et autres aliments caloriques. La proportion de personnes touchées par la maladie aux Etats-Unis (1,7% de la population) n'est du reste pas beaucoup plus élevée qu'en France (1,3%).

Des scientifiques de la revue Chemical Research in Toxicology ont également repéré un possible lien entre la maladie d'Alzheimer et la diacétyle, un additif au goût de beurre présent dans le popcorn à micro-ondes industriel. Devant un film, donc, optez plutôt pour un morceau de chocolat noir (70%) et des abricots.

A lire aussi

  • dolo

    il faut donc mettre plus d'oranges, d'abricots et de chocolat noir, aux menus de Matignon et de l'Elysée...