Jaccede : l’appli qui prône l’accessibilité universelle pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris

Caroline, Pauline et Marine, trois bénévoles de Jaccede.com, au Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (où doit se tenir les épreuves de cyclisme sur pistes).

Avant, pendant et après les Jeux, la plateforme Jaccede doit permettre à tous les supporters handicapés de savoir en quelques clics comment accéder aux sites, où loger, où se restaurer entre 2 sprints, où aller fêter une victoire.

Depuis le 22 août 2017, des centaines de bénévoles, "Les Jaccedeurs" parcourent les espaces publics des futurs sites parisiens des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. Objectif : référencer les lieux accessibles ou non aux personnes à mobilité réduite sur jaccede.com, site web solidaire et collaboratif.

Des bénévoles parcourent les sites olympiques

Le samedi 26 août, autour du Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (où doit se tenir les épreuves de cyclisme sur pistes), elles étaient trois bénévoles sur le terrain, pour tester l’accessibilité de différents lieux publics des environs.

Quadriplégique, Marine a découvert Jaccede.com en juin dernier à l’occasion de la Nuit de l’accessibilité. Un événement festif organisé chaque année par le site dans l’optique de réunir ses bénévoles. Déjà une habituée de l’application, elle n’a eu aucun mal à référencer hôtels et bar-restaurants aux alentours du vélodrome. "Des espaces très accessibles parce qu’ils sont dans des bâtiments récents, en conformité avec les dernières normes", confie-t-elle fièrement. Son seul regret : les trop lourdes portes du bar-restaurant Up to you, pour aller aux toilettes. A ses côtés, Caroline, elle aussi en fauteuil roulant, a fait face à la même difficulté.

Le 23 septembre, le site des Invalides sera analysé

Les deux bénévoles ne se connaissaient auparavant. "Ce qui ne les a pas empêchées de s'investir à fond dans l’opération de référencement", note Pauline, bénévole de Jaccede.com en charge de l'opération. Marine ne sait pas si comme elle, Caroline était handicapée de naissance. Elle le saura peut-être plus tard lors d’une prochaine rencontre, mais là "le plus important était de s'entraider pour référencer !", clame Marine. "Lorsque Caroline a eu un souci de batterie avec son moteur, j'ai demandé à ma mère qui nous accompagnait de mettre sa batterie dans la voiture et Pauline et maman ont poussé Caroline."

Cette équipe de bénévoles de Jaccede.com est allé dénicher des lieux accessibles sur les Champs Elysées.

Cette équipe de bénévoles de Jaccede.com est allée dénicher des lieux accessibles sur les Champs Elysées.

Marine ne compte pas s'arrêter là dans sa collaboration avec Jaccede.com en vue des Jeux de 2024. Elle s'est déjà inscrite pour participer à une action de référencement le 23 septembre sur le site des Invalides, où se tiendront les épreuves de tir à l'arc.

Début septembre, des bénévoles de Jaccede.com ont également investi les sites des Champs Élysées (où se tiendront les épreuves de cyclisme) et de Bercy (où seront organisées les épreuves de lutte, de basket ou de judo). Et jusqu'en 2024, des équipes de référenceurs se succéderont ainsi régulièrement pour veiller à l'accessibilité des principaux lieux des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris.

Jaccede.com est ouvert à tous les contributeurs. L'application s'adresse à toutes les personnes à mobilité réduite, parents avec des poussettes, seniors, autant que personnes en fauteuil. Voici une vidéo de Jaccede.com qui explique la façon de l’utiliser.

Pour en savoir plus sur Jaccede.com :

A lire aussi :

Comment Jaccede.com veut contribuer à la mobilité des étudiants handicapés en Europe

Publié par Clara Crochet-Damais / Catégories : Non classé

Related Posts:

  • No Related Posts